7
Déc
La CGT s'implante chez les cordistes

cordistes interimaires rebelles.cgtLe métier de cordiste est en constant développement en France. Issue des techniques alpines, il est présent dans les secteurs du spectacle, dans le BTP, dans l’industrie, dans le cadre de travaux de rénovation, montage ou entretien. Cependant, le risque d’accident est élevé. En 2014, 160 décès liés à des chutes de hauteur ont été constatés dans le BTP.

Les cordistes intérimaires veulent se faire entendre et ont décidé de s’organiser.

Ces dernières semaines, refusant de se laisser enfermer dans une routine patronale qui leur nie des droits sociaux élémentaires, ils sont de plus en plus nombreux à rejoindre la CGT.

Le manque de reconnaissance professionnelle, le fait de devoir supporter à leurs frais les équipements de protection individuelle, les salaires qui ne décollent pas, le risque permanent d’avoir un accident, sont autant de raisons qui les poussent à adhérer à la CGT de l’intérim.

Dans le cadre des négociations en cours dans le secteur de la corde, la CGT de l’intérim vient de mandater un travailleur cordiste. Fort d’une très bonne expérience et connaissance du métier, il porte la voix de ses collègues face aux employeurs du secteur.

Pour tout contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.