11
Oct
Top départ pour la santé et la sécurité au travail

sur ordonnanceLa CGT de l'intérim lance le top départ d'une campagne de sensibilisation et de dénonciation à propos des conditions de travail subies par les salariés intérimaires

Dans l’intérim, l’être humain est loin d’être respecté dans son travail.
Aux difficiles conditions de travail vécues par les salariés intérimaires vient se greffer la menace permanente de pointer au chômage le lendemain.
Durant de nombreuses années, la CGT de l’intérim n’a de cesse alerté et dénoncé la dégradation des conditions de travail et les méthodes de management pratiquées tant dans les entreprises utilisatrices que dans les sociétés d’intérim.

lm special 6 sstLes chiffres parlent d’eux-mêmes:
64 morts et 39 869 accidents du travail en 2014 sans compter les dizaines de milliers de salariés victimes de maladies professionnelles.

Aux dirigeants des entreprises utilisatrices et des entreprises d’intérim, nous leur adressons le message suivant.
Messieurs les directeurs, nous ne vous laisserons pas détruire la santé physique et mentale des salariés intérimaires.
Nous n’aurons de cesse de lutter, pour replacer sur le lieu de travail la reconnaissance de l’être humain, le respect de sa dignité, et imposer des conditions de travail qui soient synonymes de sécurité au travail et de travail décent.
Nous allons vous apprendre à respecter la santé et sécurité au travail par les moyens qui sont les nôtres: la mobilisation et les tribunaux  !   

 

usine enfer  filles cimetiere